Dublin – Jour 4: Glendalough

On pourrait croire, que vu que c’est (encore un peu tout du moins) le week end, j’ai un peu d’avance sur la narration de mes épopées irlandaises. Que nenni mes braves, que nenni ! Je suis à la bourre… OK, ça va, je sors… Ou plutôt je reprends le cours normal de ce post. Non mais.

Ce jour 4 est donc le samedi, et en me levant, j’ai un petit doute sur le déroulement de la journée… Il pleut à verse, et pas le genre de pluie qui va juste cesser d’un coup pour laisser apparaître un soleil de plomb. Quoique avec le temps irlandais, on ne sait jamais, j’ai appris à me méfier, et dans les deux sens. Hélas, spoiler alert, ce n’est pas le cas ce jour-là, et le temps de la journée est resté définitivement et complètement mouillé. J’ai d’ailleurs appris plusieurs mots signifiants « pluie », il semblerait qu’en Irlande il y ait au moins un mot pour décrire toutes les intensités de pluie… Normal ! Par contre, et j’en suis désolée, je n’ai aucune photo perso de cette journée (sauf une, à vous de deviner). Pour une raison étrange je n’avais pas envie de sortir mon appareil de mon sac et encore moins mes mains de mes poches !

La vallée des deux lacs, comme j'aurai dû la voir...

La vallée des deux lacs, comme j’aurai dû la voir…

Donc notre programme du jour est d’aller en groupe (amis et enfant compris) se balader à quelques kilomètres au sud de Dublin (50 pour être précise), dans le comté de Wicklow. Objectif ? La vallée des deux lacs, ou Glendalough.

Nous nous arrêtons en route pour le lunch dans le village d’Enniskerry. Ne me demandez pas de prononcer ce nom, j’en suis incapable, et j’ai eu du mal à retrouver de mémoire ! Bref, un bon point de ravitaillement sans chichis, Poppies Country Cooking. Que du bon, surtout la fameuse apple pie comme on les aime (moi en tout cas). Il fait bon et sec à l’intérieur, alors qu’il fait toujours aussi moche dehors… Peut être est-ce la raison de notre absence de volonté face au retour vers l’extérieur.

Mais il faut bien se faire violence, n’est-ce pas, alors c’est parti, allons au visitor center de Glendalough… Au moins il y fait sec ! Mais hélas, les expositions ne sont pas des plus fascinantes, et l’intérêt essentiel du lieu vaut par les balades à faire autour du centre.

La tour du monastère

La tour du monastère

Allez, peu importe, j’ai un kway que diable, allons nous balader…Mouais, j’avais oublié que mon kway n’est pas très long et que mon pantalon est vraiment très léger (quelle idée aussi). De beaux bâtiments datant de l’ancien monastère fondé par StKevin auVIeme siècle. C’est très brut mais impressionnant, justement parce que c’est encore debout. Cette tour ronde sans porte (il fallait une échelle) est très haute mais construite sans mortier, quelle classe ces irlandais. Des tas de tombes, des croix celtiques en veux tu en voilà, des bâtiments tout petits mais censés loger plusieurs moines… Bref, super intéressant pour quelqu’un comme moi qui aime l’histoire, mais bon l’histoire c’est bien, mais surtout quand on est au sec. J’espère pouvoir découvrir les minoens à mon aise en Crète… (mais j’ai plus de chances quand même, à priori).

La tour du monastère

Une des églises du monatère

Nous partons peu après pour une belle balade au sec en voiture dans les montagnes de Wicklow, c’est beau on joue à cache-cache avec les nuages, et le bord de la route est couvert d’ajoncs. On se croirait dans Braveheart, qui justement a été tourné dans le coin. Ecosse/Irlande, même combat (Liberté!). On tente d’aller voir la fameuse installation hydroélectrique de Turlough Hill, mais tout à l’air bien fermé (et brumeux), donc nous faisons demi-tour, avec un arrêt photo de groupe sous la pluie, parce que, quand même. Il faut que je la récupère cette photo d’ailleurs !

Le groupe se scinde en deux, chaque voiture part vers différents horizons (c’est beau), pour nous (Alma, notre excellent ami/guide local et moi même) ce sera le fameux « The Wicklow Heather« . Si on dit que tous les chemins mènent à Rome, ce jour là, tous les chemins mènent au Wicklow Heather, tellement j’ai bien l’impression que Kevin le chef du groupe tenait à y manger ! Une excellente idée en tout cas, d’abord il y fait sec et chaud (mon pantalon sèche lentement mais sûrement) et le cadre est très joli. Et je pense que nous avons une des meilleures tables, à l’écart dans un coin mais entouré de fenêtres avec vue sur… Le heather (ajonc) de Wicklow (la région). Ensuite, mais c’est essentiel, le manger est délicieux ! Si, si, je vous vois, là-bas, en France, à douter… Si, si c’était très bon et très fin. Mon saumon était cuit à la perfection ! Et le steak d’Alma tendre à souhait… Je n’ai pas goûté le cabillaud de Kevin, mais ça avait l’air chouette aussi. Bien joué !

images

ça avait l’air sympa, pourtant !

IMG_3114

Et pourtant, on a eu ça !

Un coup de tour de magie plus tard (hop l’addition est déjà payée, grrr, on avait pourtant tout prévu, Alma et moi) et hop nous voilà de nouveau sur les routes… Direction le cinéma, parce qu’en Irlande, en Belgique ou en France, quand il pleut, qu’est-ce qu’on fait ? On va au ciné ! Voir Avengers 2: Age of Ultron, qui permet de terminer en beauté (mais j’y reviendrai avec la critique) une journée qui aurait pu être aussi moche que le temps !

Sur ce, à bientôt pour la suite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s