Dublin – Jour 2 : Cliffs of Moher Tour

IMG_0899

Les cliffs of Moher

Aujourd’hui, Dublin Jour 2 (le jeudi quoi, voir l’épisode 1 ici). Ce titre est en fait complètement mensonger, vu qu’on a quasiment pas passé de temps dans les murs de la ville ce jour là. Mais bon, que ne faut-il pas faire pour garder la cohérence d’un feuilleton ? Bref, ce jour là, direction l’autre côté de l’Irlande, côté ouest vers les « cliffs of Moher » avec l’Atlantique en toile de fond. Nous avons pris l’option tour tout inclus, avec la compagnie Wild Rover, après discussion de fond avec une dame bien sympathique à l’office de tourisme de Dublin. Pas de guide lors des visites, juste le transport et quelques explications en chemin en fait. Le premier arrêt du bus se fait à deux pas de notre hôtel, pratique si tôt le matin. Je ne serai pas moi si je ne m’étais pas débrouillée pour avoir la meilleure place dans le bus, mais si vous savez celle tout devant à gauche !

Petite parenthèse ici pour les futurs touristes en voyage à Dublin, il y a beaucoup de « faux » offices de tourisme à Dublin, qui sont en fait des enseignes de sociétés privées qui ne vendent évidement que leurs propres produits. Si vous cherchez les vrais, il y en a un sur O’Connell street sur la droite après le Spire en remontant de la rivière, et un autre juste à côté de trinity college. Vous êtes prévenus !

Les cliffs of Moher

Les cliffs of Moher

En route tôt le matin (7h), trop tôt pour le petit dej de l’hôtel… Tant pis on attendra la pause prévue dans le voyage pour se sustenter. Dommage qu’elle soit plus tard que l’heure annoncée, j’ai FAIM. Rien depuis, depuis, euh, je ne me souviens plus ! Quelle aventure ! On continue la route pour arriver directement aux fameuses falaises et là, BIM, dans ta face comme c’est beau. Oui, je sais je deviens un peu racaille quand je m’emotionne. C’est grandiose et en plus il fait un temps magnifique, ciel bleu et mer d’huile. Après, ça aurait peut-être été encore mieux avec des vagues qui s’éclatent contre la roche mais bon, on ne peut pas tout avoir, n’est-ce pas ? Ce n’est que le début de la saison, il n’y a pas grand monde, c’est chouette de se balader sur le sentier. Je conseille vivement de faire ce que l’on a fait, c’est à dire partir vers la gauche là où le chemin est le moins « aménagé », c’est beaucoup plus sympa. Et je conseille même de passer au-dessus du muret de pierre de protection, si vous êtes un adulte un minimum responsable… C’est encore plus beau et plus impressionnant. Bref, je laisse les images parler.

IMG_0942

The Burren

On aurait aimé rester plus longtemps, mais bon, il faut se plier aux horaires du tour organisé… Deuxième étape, sous un ciel de plomb (si, si, je parle bien de l’Irlande), vers le Burren, une région très rocailleuse, très impressionnante. Les fleurs poussent entre les rochers qu’on escalade tranquillement, c’est chouette. Puis c’est reparti dans le bus, direction Galway. Le chemin est juste magnifique, avec châteaux/tours « génoises » en fait anglaises (rapport à celles qu’on voit partout en Corse) à moitié détruites, cottages d’un blanc éblouissant sous le soleil et mer d’huile dans la baie. Il parait qu’il y a là des dauphins mais je n’ai rien vu, bouh.

Il est 16h, on arrive à Galway, juste à temps pour… Le déjeuner ? Le diner ? A ce stade là, je n’ose même plus demander… Mais c’est la meilleure option, parce qu’on ne voulait rien rater des falaises et que le temps y était déjà limité. Donc ce sera le traditionnel « fish & chips » au Dail Public House (pub quoi) & restaurant, sur les conseils de notre guide très sympa. délicieux, poisson exceptionnellement frais, le tout arrosé d’une half pint de l’excellente bière artisanale locale, la Galway Hooker. Parfait ! On a même le temps de faire un tour dans la ville avant de revenir au bus et de rentrer sur Dublin.

IMG_0944

The Burren et la mer d’huile en fond.

Voilà une excellente journée, n’est-ce pas ? Vous vous dites sûrement, voilà pour ce jour là, non non non mes chers amis, la journée n’est pas finie. On rejoint dans un pub de Dublin un ami d’Alma qui y fête le départ d’un de ses amis. Il s’agit du fameux « pub with no name » (le bar sans nom). Les pubs fréquentés par les dubliners ne snt pas ceux de Temple Bar, attrape-touristes, mais plutôt du côté de l’ouest de St Stephen’s Green, au sud de Grafton street. Moi, mal à l’aise dans un bar blindé remplis de locaux inconnus (sauf Alma et l’ami en question) qui parlent beaucoup trop vite pour mon niveau de fatigue, et avec une patate dans la bouche, le tout accompagné d’une musique assourdissante ? Naaaaan ! J’en perds mon anglais à vitesse grand V, il va me falloir de l’entraînement, je vous l’assure. Mais, à part ce détail, excellent bar et excellente compagnie, j’adore ! Ah bravo ! Il va sans dire que j’ai bien dormi…

La suite très vite ! A bientôt !

Publicités

Une réflexion sur “Dublin – Jour 2 : Cliffs of Moher Tour

  1. Pingback: Dublin – Jour 3: Bray to Greystone | Here, There or Somewhere Else

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s