Mexico: jour 12 (Mexico City)

Bon, allez, on se motive, promis je vais finir le récit de mon voyage au Mexique… Après l’avantage, c’est que les vacances durent plus longtemps. C’est pas un mal quand on sait qu’aujourd’hui la température à Bruxelles est tombée en dessous de 0°C/ Le début de la fin, je vous le dis !

Donc, le premier jour à Mexico commence sur les chapeaux de roue, à 6h40 du matin exactement. C’est l’heure à laquelle les représentants locaux de Ceetiz viennent me chercher pour la visite matinale de Teotihuacan, la grande cité aztèque située à quelques kilomètres de la mégalopole mexicaine. La guide a l’air sympathique et énergique, et elle parle aussi bien le français que l’anglais. La ballade commence bien ! En plus, nous ne sommes que quatre, bien loin des visites de groupe que j’ai fait jusque là. Sur les quatre, trois parlent français mais nous optons d’un commun accord pour une visite uniquement en anglais, il n’y a rien de plus désagréable que les visites en deux langues, je l’ai bien vu à Merida.

Teotihuacan - Vue sur le site

Teotihuacan – Vue sur le site

Premier arrêt à ce qu’il reste de Tenochtitlan, la cité aztèque à l’origine de Mexico City. Amusant (ou tragique, c’est selon l’avis) de voir l’église du coin construite avec les pierres du temple local. Rien ne se perd… Puis petit déjeuner rapide, et nous voilà vers 8h30 à l’entrée du site de Teotihuacan. Il n’y a vraiment personne sur le site, c’est irréel et j’adore. Le site est complètement différent de tout ce que j’ai vu avant, en même temps je me suis limitée jusque là à la civilisation maya, ça n’aide pas. L’ensemble du site est massif, très bien conservé et extrêmement minéral. A part quelques herbes folles, rien ne pousse ici, et, autour, la végétation est très sèche. Après la jungle de Palenque, c’est étrange. On commence au niveau de la place publique puis on remonte doucement au travers de divers palais de la haute société vers les deux pyramides du site, la pyramide du Soleil et celle de la Lune. l’ascension de la pyramide du Soleil jusqu’en haut est épuisante mais ça vaut largement l’effort, d’autant plus que seulement quatre personnes au sommet ça n’a (presque) pas de prix. on ne peut hélas pas monter en haut de la pyramide de la Lune, mais la vue du bout du site sur toute l’avenue est impressionnante. Notre guide nous indique un des nombreux mystères dIMG_0537e la cité: la forme de la pyramide du Soleil est la réplique exacte de la montagne que l’on aperçoit juste derrière. Impressionnant, pour un peuple finalement moins avancé que les mayas. La visite me laisse un sentiment d’inconfort, comme si j’avais dérangé quelque chose, tellement le site est impressionnant. Vraiment exceptionnel.

Nous passons ensuite à la visite obligée d’un magasin à touristes, mais somme toute sympa, avec démonstration des diverses utilisations de l’agave: on n’en fait pas que de la téquila, bande de soiffards. D’un commun accord, nous déclinons l’offre de déjeuner au buffet du magasin… Moi et les buffets, ça fait deux et mon estomac n’est pas encore assez remis des aventures chiapatistes. Le van me dépose en centre-ville (tant mieux, mon hôtel est pas tout près des choses à voir). Je déjeune rapidement (des tacos, ô surprise), et je pars à l’aventure. Il y a du monde, beaucoup de monde. La cathédrale est chouette, mais hélas le palais national est fermé suite aux manifestations récentes donc impossible de voir les fameuses fresques de Diego Rivera. IMG_0547Dommage. J’hésite et finalement je ne vais pas visiter le templo mayor, trop de ruine tue la ruine. Je remonte tranquillement le Madero et je tombe sur le palais des beaux-arts, l’éléphant blanc le bien nommé. Il est 16h, je suis crevée et je me décide à fêter mon anniversaire un jour en avance en me payant une très bonne place pour le spectacle folklorique qui aurait lieu ici le soir même.

J’expérimente le métro, très facile, même si les signes utilisés pour chaque arrêt de métro sont déroutants. Un coquillage, un chevalier, une abeille, il y a de tout ! Une petite sieste tranquille et me voilà partie pour un dîner rapide mais pas assez: je cours pour être à l’heure pour la représentation. Je n’avais pas trop d’attentes par rapport à ce spectacle et j’en suis sortie enchantée. Beaucoup de costumes vraiment magnifiques, un rythme endiablé, des chansons poignantes et des artistes excellents, voilà un beau spectacle ! Contente d’avoir osé.IMG_0560

Voilà pour ce soir, à bientôt pour la suite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s